GareTGV.free.fr

Ligne nouvelle Montpellier-Perpignan: la carte complète du projet

Lien dans le recueil 2019
Lien sur une page séparée
27 juin 2019


SNCF Réseau et l’État n’ont pas fourni une carte globale du projet, mais uniquement des cartes présentées commune par commune, spécialement conçues pour empêcher d’avoir une vision globale du projet. De plus, sur la carte de chaque commune, seule l’emprise de la ligne sur la commune concernée est indiquée, pas celle sur les communes voisines, alors que le tracé passe souvent à la limite entre plusieurs communes.

Nous vous proposons donc, en exclusivité, une carte constituée des cartes de SNCF Réseau, pour chaque commune, disposées sur un fond de carte générale.

=> à lire dans les documents, rubrique LNMP, sous-rubrique PIG 2018, c'est-à-dire en cliquant ici. Une version en résolution légèrement réduite mais d'un poids très manipulable (3 Mo) est notamment disponible ici.

Aperçu d'une
          partie de la carte générale du LNMP - PIG 2018
LNMP - PIG 2018: aperçu de la carte générale créée à partir des cartes communales fournies par SNCF Réseau (Narbonne et Béziers)

Dans le «projet d'intérêt général» réédité en 2018 (PIG 2018) de la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan (LNMP), SNCF Réseau a maintenu les points les plus embêtants du projet:

  • Une mixité fret-TGV uniquement entre Montpellier et Béziers, puis uniquement TGV entre Béziers et Montpellier. Ce choix, motivé par des questions de coûts (la mixité fret-TGV nécessite une pente plus faible et donc un tunnel dans le secteur des Corbières), pose de nombreux problèmes
    1. Saturation prévisible du tronçon Béziers-Narbonne, utilisé à la fois par les trains vers l'Espagne et vers Toulouse-Bordeaux
    2. Risque de submersion marine de la ligne classique, qui couperait totalement la liaison entre la France et l'Espagne pour le fret ferroviaire
    3. Probable sous-utilisation chronique de la ligne mixte fret-TGV Perpignan-Figueras-Barcelone (ville et port)

  • Une gare TGV excentrée à Béziers (A75):
    • éloignée de la ville
    • accès en voiture individuelle, développement de la périurbanisation
    • pas de correspondance ferroviaire avec la gare centrale de Béziers, contrairement aux choix pourtant établis clairement entre la Région Occitanie et l'État.

  • Une gare TGV excentrée à Narbonne-ouest (Pont des charrettes):
    • éloignée de la ville
    • accès en voiture individuelle, développement de la périurbanisation
    • inutilisable par les TGV Montpellier-Toulouse, à moins d'un rebroussement qui ferait perdre du temps aux voyageurs et de la capacité à la voie ferrée




Hébergement et statistiques: